Logo nowcyberdefense
LinkedInFacebookTwitter

Vous avez un projet ?

Contactez-nous Fleche droite

La cybersécurité est une préoccupation majeure pour les entreprises. Les cyberattaques peuvent entraîner des pertes financières importantes, une atteinte à la réputation et une violation de la confidentialité des données. En moyenne, on prévoit que les coûts mondiaux des cyberattaques atteignent 6 milliards de dollars (5,500 milliards d’euros) d’ici 2025. La sécurisation des données d’entreprise est donc essentielle pour prévenir les incidents de sécurité et protéger les informations sensibles. Voici 10 conseils à suivre pour atténuer le risque cyber.

1 : Segmenter votre réseau informatique

Divisez votre réseau en segments distincts, tels que des réseaux locaux virtuels (VLAN), pour isoler les données sensibles. Cela limite la propagation des attaques et renforce la sécurité globale.

Concrètement, imaginez votre réseau d’entreprise comme une grande maison avec plusieurs pièces. Chacune de ces pièces contient des informations importantes, comme des fichiers confidentiels ou des données sensibles. Maintenant, au lieu d’avoir une seule porte d’entrée pour accéder à toutes les pièces, vous pouvez installer des portes supplémentaires pour diviser votre maison en plusieurs sections.

Cela signifie que chaque section, ou segment, ne peut être accessible que par une porte spécifique. Ces portes sont comme des clés qui permettent uniquement aux personnes autorisées d’entrer dans chaque section spécifique. Ainsi, même si un intrus parvient à entrer dans une partie de votre maison, il ne pourra pas facilement accéder aux autres sections contenant des informations sensibles.

2 : Préparer un plan de réponse à incidents (IRP)

Malgré l’implémentation des meilleures mesures de sécurité, il est essentiel de se préparer à d’éventuels incidents. Il est recommandé d’élaborer un plan de réponse aux incidents qui établisse les procédures à suivre en cas de violation de sécurité, dans le but de réduire les dommages au minimum et de réagir rapidement. Il doit inclure les communications obligatoires avec les autorités et les parties prenantes. N’hésitez pas à solliciter un consultant en cybersécurité pour disposer de tous les éléments nécessaires.

3 : Renforcer les mots de passe

En plus de sensibiliser les employés à l’importance de choisir des mots de passe forts, nous vous conseillons fortement d’instaurer l’utilisation de méthodes d’authentification à plusieurs facteurs (MFA). Cela ajoute une couche de sécurité supplémentaire en vérifiant l’identité de l’utilisateur avec un autre élément, tel qu’un code généré sur un appareil mobile.

Microsoft 365 propose d’ailleurs une offre avec un MFA intégré pour vous connecter à tous les différents logiciels et ainsi centraliser la sécurité de vos différentes connexions.

4 : Mettre à jour vos logiciels

Mettez à jour régulièrement les logiciels et les systèmes d’exploitation : les mises à jour de sécurité corrigent souvent les vulnérabilités connues. Veillez à ce que tous les logiciels, y compris les systèmes d’exploitation, les navigateurs et les applications, soient régulièrement mis à jour pour bénéficier des derniers correctifs.

Pour faciliter la gestion de votre parc informatique, faites appel à des plateformes de gestion et d’automatisation comme le NowBoard proposé par NowTeam !

5 : Former vos employés

La sécurité des données d’entreprise concerne tous les employés. Organisez des formations, des quizz et des sessions de sensibilisation à la sécurité pour leur expliquer les meilleures pratiques, comme l’identification des emails de phishing, l’utilisation sécurisée des mots de passe et le partage responsable des informations.

Pour la sécurité informatique de votre entreprise, il faut continuellement évaluer les collaborateurs et l’utilisation des bonnes pratiques au moyen de cours de sensibilisation à instaurer régulièrement.

6 : Chiffrer vos communications

Lorsque vous configurez des services en ligne ou des connexions distantes, utilisez des certificats SSL/TLS pour chiffrer les communications. Cela protège les données en transit et empêche les attaques de type « homme du milieu ».

7 : Mettre en place un pare-feu et des solutions de sécurité avancées

Un pare-feu bien configuré est essentiel pour bloquer les tentatives d’intrusion. En plus d’un pare-feu, utilisez des solutions de sécurité avancées pour détecter et prévenir les menaces potentielles.

Ainsi les solutions XDR (Extended Detection and Response) ou EDR (Endpoint Detection and Response) sont devenues essentielles. Pourquoi ? Simplement car ces solutions peuvent surveiller en permanence les activités sur votre réseau et détecter les comportements suspects. Configurez-les pour recevoir des alertes en temps réel afin de réagir rapidement aux tentatives d’intrusion !

8 : Limiter les droits d’accès

Il est essentiel d’attribuer uniquement les droits d’accès nécessaires à chaque employé, en limitant l’accès aux informations sensibles et aux systèmes critiques aux seules personnes autorisées. Une mesure supplémentaire consiste à utiliser des contrôles d’accès et des mots de passe distincts pour chaque employé, afin de mieux surveiller leurs activités et prévenir les fuites de données.

Une revue régulière des droits d’accès attribués aux employés est d’une grande importance. Il convient de vérifier en permanence si ces droits correspondent toujours à leurs besoins et de désactiver immédiatement les comptes des employés qui quittent l’entreprise.

9 : Solliciter un RSSI (Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information)

Si vous ne disposez pas des connaissances nécessaires en matière de sécurité informatique, envisagez de faire appel à des experts externes pour évaluer votre infrastructure, mettre en place des mesures de sécurité et vous conseiller sur les meilleures pratiques.

De manière ponctuelle ou régulière, le RSSI en temps partagé peut vous accompagner pour structurer la sécurité de votre système d’information.

10 : Implémentez la détection d’intrusion basée sur le comportement

Outre les solutions traditionnelles de détection d’intrusion basées sur des signatures, utilisez des outils qui analysent le comportement des utilisateurs et des systèmes pour détecter les activités suspectes. Ces solutions peuvent identifier des schémas anormaux, tels que des tentatives d’accès inhabituelles ou des transferts de données massifs et déclencher des alertes en temps réel.

La sécurité des données d’entreprise ne doit jamais être prise à la légère. Les cyberattaques sont de plus en plus sophistiquées et les conséquences d’une violation de données peuvent être dévastatrices.

Il est également important de souligner que la plupart des cyberattaques ne sont pas ciblées. Si elles aboutissent, c’est bien parce que les TPE ou les PME n’ont pas mis en place de solutions pour leur cybersécurité. Ne prenez pas de risque pour votre entreprise ! Et si vous manquez d’expertise pour mettre en place ces 10 actions, demandez à nos consultants cyber de vous accompagner.

Pour vous protéger des cyberattaques ?

  17 avril 2024

Lorem ipsum dolor 3

Lorem ipsum dolor sector pizza dolor

  16 avril 2024

Lorem ipsum dolor 2

Lorem ipsum dolor consecutar dolor

  17 avril 2024

Lorem ipsum dolor 1

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur

Evènements à venir ou à revoir

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua.

Webinaire

Lorem ipsum dolor 1

Lorem ipsum dolor sit amet consectetur

fleche gauche
fleche gauche